Bond en avant de trois ans: croissance de près de 30% du commerce en ligne



Guidage vocal

E-commerce Bond en avant de trois ans: croissance de près de 30% du commerce en ligne

Publié le 11.03.2021

L’année 2020 a été marquée dans le monde entier par la pandémie qui n’a épargné aucun domaine de notre vie. Pour le commerce en ligne, l’année 2020 a été celle des superlatifs, comme le montre l’étude de marché globale réalisée par l’Association de commerce en collaboration avec la Poste.

Les chiffres relatifs à la consommation en ligne en Suisse pour l’année 2020, qui sont maintenant présentés par l’Association de commerce.swiss, l’institut GfK et la Poste, se profilaient déjà mais les détails n’en sont pas moins surprenants. Quand le commerce stationnaire doit fermer en raison des mesures de lutte contre la pandémie, les clients se tournent vers le commerce en ligne. Cette réaction était attendue, mais exprimée en chiffres, la consommation en ligne fait un bond en avant de trois ans!

Augmentation de 27,2% par rapport à l’année précédente

En 2020, les consommateurs suisses ont acheté en ligne des biens pour 13,1 milliards de CHF, soit une augmentation de 27,2 % par rapport à l’année précédente. En comparaison avec les taux de croissance de ces dernières années, le commerce en ligne suisse fait donc un bond en avant de trois ans en cette année de coronavirus! Mais le commerce de détail dans son ensemble a également progressé de 2,2%, notamment en raison d’une forte hausse des commandes en ligne de produits alimentaires. Ceci au détriment de la gastronomie.

L’analyse à long terme révèle que le commerce en ligne a presque doublé son volume au cours des six dernières années.

Les achats domestiques en profitent plus que les achats internationaux.

Les entreprises commerciales suisses profitent en particulier de cette croissance considérable. Pour tous les assortiments, la clientèle a commandé en premier lieu directement auprès d’entreprises suisses (11 milliards de francs). On constate ici une croissance de 32%, alors que les achats à l’étranger n’ont progressé que de 5% (2,1 milliards de francs). En d’autres termes: Les détaillants suisses se développent plus rapidement que les «importateurs» comme Amazon ou Wish et gagnent ainsi des parts de marché. Il convient de noter que des prestataires étrangers importants, comme Zalando par exemple, sont présentés comme prestataires suisses.

Un franc sur quatre dans le secteur de la mode est dépensé en ligne

Si l’on considère les assortiments, le secteur de l’électronique grand public avec un chiffre d’affaires supérieur à 3 milliards de francs est de nouveau en tête. En 2020, 48% des ventes d’électronique grand public sont des ventes en ligne. À la deuxième position sur l’échelle de popularité figure le secteur Mode/Chaussures avec 2,5 milliards de francs de ventes en ligne, ce qui représente une progression de 15%. Un franc sur quatre dans le secteur de la mode est désormais dépensé en ligne.

Les secteurs Home/Living, Do It Yourself et Sport connaissent un taux de croissance supérieure à la moyenne. Ce sont les effets du cocooning des personnes qui ont cherché à rendre leur logement plus agréable à vivre pendant la période de confinement et de distanciation sociale.

Le commerce en ligne dans le secteur alimentaire connaît également une forte croissance, mais il joue encore un rôle secondaire sur l’ensemble de marché (chiffre d’affaires de 1,5 milliard de francs).

L’évolution vers le commerce en ligne se poursuit

Pour tous les assortiments, les achats en stationnaire continuent de prédominer chez les clients en tant que canal d’achat privilégié. Toutefois l’évaluation des chiffres montre aussi que l’évolution vers le commerce «en ligne» se poursuit.

Les entreprises commerciales qui disposent d’une stratégie multicanal opérationnelle en profiteront. En 2020, ces formats commerciaux largement établis ont atteint des bonds de croissance de 100%, laissant ainsi derrière eux les Online Pure Player.

Croissance considérable du volume des colis

La Poste est naturellement directement concernée par le développement fulgurant du commerce en ligne. Ainsi, en 2020, le nombre de colis envoyés a augmenté de 25% pour atteindre 69,6 millions d’envois. En ce qui concerne les modes d’expédition, la répartition est demeurée quasiment analogue à celle de l’année précédente. Il n’y a pas eu d’évolution vers les envois PRIO. De même, la distribution le jour même n’a guère progressé. Manifestement, la clientèle continue de considérer qu’une distribution fiable est plus importante que la rapidité.

Vous trouverez tous les détails et d’autres chiffres de l’enquête en ligne sous Facts sur la Suisse - ASSOCIATION DE COMMERCE.swiss

Partager sur

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter!

S’inscrire maintenant