«La plateforme eShopWorld s’insère «parfaitement» dans la stratégie d’Asendia»



Guidage vocal

E-commerce «La plateforme eShopWorld s’insère «parfaitement» dans la stratégie d’Asendia»

Publié le 01.04.2021

Asendia, la joint-venture entre La Poste française et la Poste suisse atteint une nouvelle étape de croissance. L’opérateur postal international est désormais propriétaire à 100% d’eShopWorld, l’une des principales plateformes mondiales d’e-commerce. Pour le président du Conseil d’administration d’Asendia, Ulrich Hurni, il s’agit là d’une «étape logique», venant par ailleurs soutenir la stratégie Poste de demain.

Ulrich Hurni, Président du Conseil d’administration d’Asendia

En mars 2021, Asendia – la joint-venture entre la Poste suisse (40%) et La Poste française (60%) – a acquis l’intégralité des actions d’eShopWorld. Pourquoi une telle initiative?

Ulrich Hurni: Dès 2013, nous avions pris une participation de 40% dans la société eShopWorld, encore toute jeune. Après être devenue actionnaire majoritaire en 2017, il était logique qu’Asendia rachète les parts restantes, comme elle vient de le faire, d’autant plus que, ces dernières années, eShopWorld a dépassé nos attentes, pourtant ambitieuses, en matière de croissance rentable, outre le fait qu’elle s’insère parfaitement dans la stratégie d’Asendia.

Et dans quelle mesure ce rachat, cet engagement, s’intègrent-ils dans la stratégie actuelle Poste de demain?

Avec sa nouvelle stratégie, la Poste entend stopper le recul du chiffre d’affaires, lié notamment à des facteurs structurels. De son côté, Asendia a augmenté son chiffre d’affaires, qui, de 400 millions d’euros en 2012, année de sa création, est passé à plus de 1,8 milliard d’euros. Nous voulons profiter de l’essor soutenu de l’e-commerce international et assurer pour la Suisse les activités d’exportation et d’importation.

Qu’attendez-vous, à Asendia, de cette acquisition d’un important prestataire en matière de solutions d’e-commerce à l’international?

La plateforme eShopWorld apportera une importante contribution à la croissance rentable d’Asendia.

Quels sont les points forts d’eShopWorld?

Il s’agit d’une plateforme mondiale de premier plan en matière d’e-commerce, avec un potentiel d’évolution. Elle propose notamment à des marques puissantes, dont Nike, Max Mara, L.K., Bennett ou encore Calvin Klein, des solutions globales pour la commercialisation de leurs produits haut de gamme. Dans ce cadre, le client doit vivre une expérience d’achat s’inscrivant dans un cadre perçu comme local et familier. C’est ce que lui offre eShopWorld avec la présentation des assortiments et des prix dans la langue et la devise nationales, ainsi que diverses solutions pour le paiement, l’expédition et le retour des articles.

Avec eShopWorld, la Poste investit dans une société étrangère, pourquoi?

La Poste n’investit pas directement dans eShopWorld, qui est une filiale d’Asendia, dans laquelle elle détient une participation stratégiquement importante à ses yeux. Les fabricants d’articles de marque suisses vont également pouvoir profiter d’eShopWorld en accédant à de nouveaux marchés à l’international. Les produits que nous, en Suisse, commandons auprès de sociétés clientes d’eShopWorld, telles que Nike par exemple, vont nous être livrés par la Poste.

Asendia connaît actuellement une période de croissance durable – quels sont vos prochains objectifs?

Asendia entend poursuivre sa croissance sur le marché de l’e-commerce international avec des solutions innovantes, tout en assurant ainsi les importations sur les marchés nationaux de la Suisse et de la France. Dans ce cadre, nous continuerons d’axer notre démarche sur les régions du monde importantes pour les activités à l’exportation de la Suisse, c’est-à-dire l’Europe, les États-Unis et l’Asie.

Quel est le coût de l’acquisition d’eShopWorld?

Il a été convenu entre les parties de ne pas divulguer le montant de la transaction. Les 49,9% de parts étaient en la possession du fondateur et CEO, Tommy Kelly, qui en a vendu l’intégralité à Asendia. Depuis 2017, Asendia détenait déjà une participation de 50,1% dans eShopWorld, qui lui appartient désormais entièrement.

Dans quelle mesure les clients suisses vont-ils profiter des solutions d’eShopWorld?

Il faut distinguer ici entre deux catégories: d’une part, les clients suisses qui commandent des articles auprès d’entreprises travaillant avec eShopWorld (p. ex. Nike) et qui vont vivre une expérience d’achat «locale», avec des articles qui leur sont présentés dans leur langue, à des prix en CHF englobant l’ensemble des coûts (marchandise, expédition, dédouanement, taxes), et, d’autre part, les fabricants d’articles de marque suisses qui, via eShopWorld, vont pouvoir accéder à de nouveaux marchés sur lesquels ils ne sont pas encore directement présents.

Partager sur

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter!

S’inscrire maintenant