«L’immense engagement de notre personnel est resté intact durant toutes ces années»



Guidage vocal

Rétrospective par Dieter Bambauer «L’immense engagement de notre personnel est resté intact durant toutes ces années»

Publié le 09.12.2020

Dieter Bambauer est responsable PostLogistics et membre de la Direction du groupe Poste depuis 2009 et le reste jusque fin 2020. Durant toutes ces années, il aura marqué la Poste et, en particulier le secteur des colis, de son empreinte. Il revient sur ces années mouvementées en évoquant ce qui a changé.

J’ai pris la direction de l’unité PostLogistics en 2009. Il y a onze ans, nous vivions dans un autre monde: Barack Obama accédait à la présidence des États-Unis; une entreprise de services appelée Uber voyait le jour; la Poste traitait 104 millions de colis, soit environ 70% de moins que le volume escompté pour 2020. Les évolutions sociales et technologiques qui se sont imposées au cours de toutes ces années reflètent les défis auxquels la Poste a alors dû faire face. En voici l’illustration à l’aide de trois exemples.

1) Les commandes en ligne se sont multipliées.

En 2009, les achats se faisaient principalement dans les magasins. Onze ans plus tard, c’est l’e-commerce qui donne le ton dans le domaine du commerce. Les achats en ligne se sont imposés dans toutes les tranches d’âge et continuent de prendre de l’ampleur dans les groupes de produits. Cette tendance s’est encore accrue avec la pandémie de coronavirus. PostLogistics a dû alors investir dans l’infrastructure en anticipant, sur tout le territoire. À travers les nouveaux centres colis régionaux érigés à Cadenazzo, Ostermundigen, Vétroz et Untervaz pour délester les trois gros centres colis de Frauenfeld, Daillens et Härkingen, nous avons anticipé l’augmentation du volume des colis. Mais cela n’était que la première étape: pour asseoir ce succès et rester en mesure de traiter également à l’avenir cette croissance du volume des colis, la Poste a anticipé la planification et développera encore plus ses capacités, pour le bien de ses clients privés et commerciaux.

2) Les clients ont besoin de flexibilité.

Depuis mes débuts chez PostLogistics, les besoins en matière de flexibilité et de rapidité dans la réception des colis ont fortement évolué. Le destinataire souhaite influencer le mode, la date et le lieu de réception de ses colis. Nous avons également anticipé cette évolution et proposé de nombreux produits. Avec des prestations telles que la distribution le samedi et le soir, le choix de la plage horaire de distribution ou encore l’installation d’automates My Post 24, nous avons pu répondre, au sein de PostLogistics, à ce besoin croissant de flexibilité et de rapidité en matière de réception des colis.

3) Les clients accordent de l’importance à la durabilité.

Des œufs de Hongrie? Du poulet du Brésil? Pour nombre de consommateurs, cela est inconcevable aujourd’hui. Nombreux sont ceux qui veulent désormais mener une vie en accord avec les principes de durabilité. Cette tendance concerne aussi l’expédition et la réception des colis. Chez PostLogistics, nous avons dû tenir compte de ce besoin ces dernières années et nous y sommes parvenus. Notre parc de véhicules électriques, certes encore modeste mais qui ne cesse de se développer, est un exemple phare dont je ne suis pas peu fier. Il nous permet de livrer les colis sur le dernier kilomètre en compensant les émissions de Co2: d’ici 2025, nous utiliserons en grande partie des véhicules électriques pour assurer la distribution des colis dans les zones urbaines en Suisse.

Les meilleurs collaborateurs et collaboratrices du monde

Comme en attestent ces trois exemples, la société s’est transformée, et la Poste avec elle. Elle le fera également à l’avenir pour poursuivre sur la voie du succès. Tel un fil rouge, le formidable engagement de nos collaborateurs et de nos collaboratrices est resté intact durant toutes ces années que j’ai passées à la tête de PostLogistics. Qu’ils travaillent au tri, à la distribution ou à la gestion, nos collaborateurs et nos collaboratrices y expriment leur enthousiasme. C’est uniquement grâce à eux que l’Union postale universelle nous a désignés «Meilleure poste du monde» pour la quatrième année consécutive. Cette immense performance de notre personnel m’impressionne. Elle a toujours été perçue comme un présent, y compris pour moi. Ce que nos collaborateurs et nos collaboratrices ont accompli cette année pour la population suisse, durant la pandémie de coronavirus, mérite le plus grand respect.

Une collaboration fructueuse avec les clients commerciaux

En 2021, la Poste entrera dans une ère nouvelle: PostLogistics et PostMail, qui est responsable du traitement du courrier, seront regroupées pour donner naissance à la nouvelle unité d’affaires Services logistiques. La Poste est ainsi prête pour l’avenir. Je tiens à remercier nos clients commerciaux pour leur collaboration fructueuse et partenariale. Cette collaboration se poursuivra sans interruption aucune, dans la nouvelle organisation. Au cours des prochaines années, je me consacrerai pleinement au développement d’une prestation logistique centrale à la tête de Logistique des marchandises, un secteur de marché que nous créons. Ce sera ma façon de contribuer à la mise en œuvre de la nouvelle stratégie «Poste de demain». Je me réjouis de vous retrouver et vous souhaite bonne continuation.

Dieter Bambauer
Responsable PostLogistics

Partager sur

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter!

S’inscrire maintenant