Étude sur la vente par correspondance 2019



Guidage vocal

Étude sur la vente par correspondance 2019 La vente en ligne et par correspondance gagne encore en importance.

Publié le 13.03.2020

La tendance persiste: en 2019, les consommateurs et consommatrices suisses ont acheté pour 10,3 milliards de francs de marchandises en ligne, soit une progression de 8,4% par rapport à l’année précédente. Les articles favoris sont à classer dans le domaine de l’électronique grand public. Pour la première fois depuis des années, les commerçants en ligne suisses gagnent du terrain par rapport à la concurrence internationale.

Les résultats de l’étude sur la vente par correspondance 2019 sont éloquents: le commerce en ligne et par correspondance gagne encore en importance. Tandis que les consommateurs et consommatrices suisses avaient dépensé 9,5 milliards de francs pour des marchandises achetées en ligne en 2018, ce chiffre est passé à 10,3 milliards en 2019. Les dépenses dans le commerce en ligne ont ainsi augmenté de 800 millions de francs par rapport à l’année précédente, soit une progression de 8,4%.

Les commerçants en ligne suisses regagnent des parts de marché

La poursuite du déplacement du commerce stationnaire vers le commerce en ligne est la prolongation d’une tendance de long terme, et l’on pouvait donc s’y attendre. L’étude sur la vente par correspondance établit en revanche un constat plus inattendu: pour la première fois depuis des années, la demande auprès des commerçants en ligne, places de marché et plateformes suisses a progressé plus fortement qu’auprès de leurs pendants étrangers. Les clients privés suisses ont ainsi commandé en 2019 pour 8,3 milliards de francs de marchandises directement auprès d’entreprises situées en Suisse (c’est-à-dire qui possèdent un domaine .ch), soit une augmentation de 700 millions de francs ou 9,2% par rapport à l’année précédente. Les achats en ligne des Suisses et Suissesses à l’étranger ont représenté 2 milliards de francs (100 millions de francs ou 5,2% de plus qu’en 2018).

Illustration 1: évolution du volume du marché en Suisse et à l’étranger (source: Association Suisse de Vente à Distance, ASVAD)

Plus d’un article non alimentaire sur six est commandé en ligne

Si l’on considère le chiffre d’affaires, les articles favoris que Monsieur et Madame Suisse commandent en ligne appartiennent à la gamme de l’électronique grand public: avec un chiffre d’affaires d’un volume de 2,6 milliards de francs, ces articles représentent la part la plus importante des marchandises commandées en ligne. La part des produits électroniques grand public achetés en ligne est passée à 36%. Le domaine mode/chaussures arrive à la seconde place.

Dans l’ensemble, la part des marchandises non alimentaires achetées en ligne a progressé pour s'établir à 16,9%. Le tableau est en revanche différent dans le domaine alimentaire/para-alimentaire: la part des marchandises achetées en ligne ne correspond ici qu’à 2,8% du volume total, ce qui équivaut toutefois à une augmentation de 0,3%.

Illustration 2: parts de marché par gamme (source: ASVAD)

Recul des importations directes

L’étude révèle en revanche un recul dans le domaine des importations directes, et ce pour la première fois depuis de nombreuses années: le chiffre global des importations directes a diminué de 4,6% en 2019 par rapport à l’année précédente. On a toutefois encore dénombré 31 millions d’envois de petites marchandises vers la Suisse, dont 21 millions en provenance de Chine, et la valeur des marchandises commandées par colis a continué d’augmenter.

Illustration 3: évolution des envois de petites marchandises (source: ASVAD)

Détails supplémentaires présentés de manière optimale: Vous trouverez des détails et des chiffres supplémentaires sur un site spécialement prévu à cet effet.

Informations à propos de l’étude

Partager sur

Newsletter

Abonnez-vous à la newsletter!

S’inscrire maintenant